« Retour


Sylvain Lumbroso

Après des études de commerce à Marseille (98), Sylvain rejoint un groupe de presse allemand (Prisma Presse). Il participe au lancement d’un magazine. Il créé sa première compagnie à l’issue de cette expérience. Mobivillage fournit des plateformes de téléchargement aux opérateurs européens (Orange, Vodafone, Optimus…). La compagnie est rachetée par des Japonais et s’appelle aujourd’hui NTT Docomo France.

 

La seconde aventure entrepreneuriale est un système de billetterie électronique. digitick.com est la première société à dématérialiser les tickets d’entrée sur les mobiles et en impression à domicile. La Tour Eiffel, le Château de Versailles, et de nombreux clubs de sport vont adopter le système. C’est ainsi que le groupe Vivendi va racheter l’activité pour la développer à l’international.

 

La dernière expérience a conduit Sylvain Lumbroso au Québec où il fonde un studio de développement de jeux éducatifs pour enfants. En parallèle, il continue d’investir dans des jeunes pousses. Toutes ces activités sont reliées à un autre ange du Québec qui partage son goût pour la création d’entreprises : Emmanuel Guyot.