« Retour


Frédéric Pelletier

J’ai été élevé au sein d’une famille d’entrepreneurs.  Mes débuts chez SML Groupe Acier Inoxydable, l’entreprise de mon père, se fait tôt.  Mes tâches se résument aux menus travaux (balais, inventaire, aide à la main d’œuvre).  Plus tard, je peux agir en tant qu’ébavureur et polisseur.

Lorsque j’atteins l’âge de 19 ans, je crée mon entreprise d’installation de chambres froides vue la grande demande du marché.  J’y travaille les fins de semaine et en alternance avec mes cours au CEGEP.  L’expérience dure 2 ans.

J’occupe ensuite les postes de contremaître puis gestionnaire de comptes chez Sani Métal.

En 1999, je deviens le directeur de l’usine de transformation.  Je veille sur la production et tous ses travailleurs.  Mon expérience en ressources humaines prend tout son sens.  Mes objectifs quantifiables fixés deviennent de plus en plus importants pour moi.

De 2005 à 2010, je suis le vice-président des opérations.  J’oriente les équipes de tous les départements, à part les ventes.

En 2009, je m’inscris comme membre TEC Canada, j’apprends tous les agréments relatifs aux ventes et la grande importance à accorder à cette fonction.  J’y apprends également à mettre en place des plans stratégiques et à prendre en considération une multitude d’autres facteurs pouvant faire évoluer l’entreprise.  Je suis membre jusqu’en mars 2017.

En 2010, je deviens président-directeur général, à ce moment, j’accorde une très grande partie de mon temps aux ventes et à l’organisation du Sale Value Chain pour le Canada et les États-Unis.  Je guide 6 directeurs pour 175 employés divisés en 2 usines.  Celles-ci opérées sur trois quarts de travail donc presque à pleine capacité.

À ce jour, je suis particulièrement fier d’avoir mis en place La Garde, ligne de cuves de vinification qui, aujourd’hui, se démarque sur le marché mondial.  Ainsi que d’avoir mené à bien le projet d’Apple Campus 2, un projet d’envergure avec lequel j’ai pu me confirmer que l’équipe que je dirigeais était solide et professionnelle.

J’ai quitté mes fonctions en mars 2017, j’ai également vendu mes actions à la même date.  Je suis ainsi entièrement prêt à relever de nouveaux défis.