Nouvelles


« Retour


Hyasynth bio accroît ses recherches sur les cannabinoïdes et autres composés actifs prometteurs à usage médical
30 novembre 2017

Quatorze investisseurs d’Anges Québec investissent 392 000$ afin d’augmenter sa capacité de recherche et les rendements de production de ses souches de levures

Montréal, le 30 novembre 2017 – Anges Québec confirme aujourd’hui un investissement de 392 000 $ afin de soutenir les activités de recherche ainsi que la stratégie de diversification et de croissance de la société montréalaise Hyasynth Bio. Cet appui financier d’Anges Québec s’inscrit dans le cadre d’une ronde d’investissement réalisée auprès de multiples partenaires totalisant 1 035 000$. La société a été fondée en 2014 dans le but d’identifier et de produire de nouveaux composés thérapeutiques que l’on trouve naturellement dans les plantes. L’entreprise et son équipe sont à l’avant-garde de leurs domaines, à savoir l’ingénierie métabolique, l’agriculture cellulaire et l’étude des composés actifs dérivées du cannabis.

Qualité, uniformité et disponibilité à grande échelle sont des exigences clés pour qu’un nouveau médicament puisse être offert sur le marché. En dépit des récents progrès dans les technologies de production, il demeure extrêmement coûteux et difficile d’isoler nombre de cannabinoïdes, – les composés thérapeutiques du cannabis -, et encore plus coûteux de les synthétiser de façon chimique. Hyasynth fait appel à des microorganismes industriels, qui peuvent être élevés de façon uniforme à grande échelle, pour produire leurs produits uniques, qui comprennent une vaste gamme de cannabinoïdes. Leurs cannabinoïdes serviront à la production de nouveaux médicaments et produits de santé naturels. Hyasynth tire parti de la scalabilité de la fermentation industrielle pour pouvoir répondre aux besoins de millions de personnes souffrant d’épilepsie, de douleurs neuropathiques, de diabètes et de nombreuses autres situations pour lesquelles les cannabinoïdes se sont avérés prometteurs.

L’investissement consenti par les 14 membres d’Anges Québec permettra par ailleurs à Hyasynth Bio de poursuivre et d’accroître ses recherches, particulièrement en ce qui a trait aux molécules actives dérivées du cannabis. Le laboratoire étend ses capacités de recherche et se dirige vers la fabrication de cette nouvelle catégorie de médicaments. Hyasynth Bio, qui compte actuellement 7 employés, envisage également de conclure des alliances stratégiques avec des partenaires canadiens, américains et asiatiques, dans le but de s’établir au sein de la filière biopharmaceutique internationale.

L’appui financier d’Anges Québec constitue la première ronde d’investissement des membres investisseurs dans cette société montréalaise.

« Nous sommes une équipe qui a la passion de faire la meilleure recherche possible et est motivée à résoudre des problèmes. Des sources fiables et à grande échelle de produits de santé sont essentielles à la croissance de cette industrie. Notre technologie permettra de répondre à cette demande importante et, grâce à l’appui d’Anges Québec, de notre communauté et du gouvernement, nous avançons à grands pas pour mettre cette technologie en marché », souligne M. Kevin Chen, co-fondateur et chef de direction de Hyasynth.

« Nous avons été impressionnés par le dynamisme, la passion et la vision innovante affichés par M. Chen et par l’ensemble des membres de son équipe. La santé humaine constitue un champ d’innovation emballant : il est très satisfaisant de savoir que les efforts faits et les actions effectuées se traduisent par des innovations qui ont des effets concrets sur la vie des gens. En ce sens, les travaux de recherche de pointe effectués par Hyasynth Bio sur les dérivés des cannabinoïdes apparaissent comme étant particulièrement novateurs », déclare M. Emmanuel Guyot, Ange investisseur responsable de cette ronde d’investissement.

À propos d’Hyasynth Bio

Située à Montréal, Hyasynth Bio se spécialise dans la production de molécules naturelles et de leurs dérivés ainsi que dans le développement de nouvelles molécules susceptibles de servir de base à la fabrication d’une nouvelle génération de médicaments. La société fait appel à l’ingénierie métabolique pour créer de nouvelles souches de levures qui puissent produire des produits naturels, plutôt que d’utiliser l’extraction et la synthèse chimique.

Un communiqué direct de la société se trouve à : https://blog.hyasynthbio.com

Renseignements et entrevues
François St-Gelais
+1 418 815-0803
fst-gelais@tactconseil.ca